F  D
 
Sie sind hier - Chamoson - Die Gemeinde - Geschichtliches - de 1700 à 1800

de 1700 à 1800

Seite druckenEmpfehlen Sie diese Website einem FreundSeite herunterladen (PDF)

1730 1er février

L'évêque déclare que les hommes de la Majorie sont francs et libres et qu'ils ont le droit de tester.

1747

Achat de la montagne de Ferraire avec un Deportaz.

1752

Construction du clocher.

1767

Débordement de la Losenze.

1769

Ordonnance des seigneurs commissaires, députés ensuite de visions locales concernant le diguement de la Losenze entre Leytron et Chamoson. Suivant cette ordonnance Leytron devait diguer la partie de la rive droite sur Chamoson jusqu'à la pierre qui se trouve appuyée à la berge en amont du pont de Praz, et Chamoson devait fournir les bois nécessaires à port de chariot.

1775-79

Construction de l'église actuelle.

1778 20 Xbre

Grand débordement de la Losenze.
A ce sujet Mr. Le surveillant Carrupt cite encore ce qui suit : Chamoson, Riddes et Leytron outre plusieurs accidents arrivés de temps à autre qui leur causèrent bien des dommages. L'inondation de 1778 qui fut la plus terrible et destructible des champs, des prés à Chamoson et des champs à Leytron l'an 1766 ou plutôt 1767 qu'un procès fut décidé entre les deux communes où l'on conclu qu'à raison du cours de la Losenze ne pouvait plus être rétabli dans son assiette, c'est à dire entre les deux juridictions dont le cours était si rempli qu'il était impossible de le vider en conséquence la Losenze devait dès lors couler derrière les barrières ou digues de Chamoson qui devait faire de nouvelles digues d'autant que les leurs serviraient pour ceux de Leytron et que par contre ceux de Leytron s'aideraient à construire les nouvelles pendant une année, par ce moyen Chamoson eut le bas et Leytron les hauteurs de l'ancien lit pour défense. En 1778 le 28 octobre pendant la nuit un sac d'eau tomba presque dans tout le Valais où Sion fut misérablement inondé et Ardon, Riddes ; et la Losenze cette nuit fit un dégât affreux amena des pierres que tous les environs tremblaient et faisait craindre une inondation générale, la nuit la plus obscure, l'eau y tombait comme si l'on versait avec des seaux, aussitôt qu'elle fut en bas du village ne trouvant aucune digue capable de l'arrêter, l'eau s'élargit de plus en plus et par là elle s'affaiblit ne put plus entraîner les grosses pierres qui s'entassèrent au point que toute l'eau fut coupée et regorgea en haut jusqu'à un endroit où les barrières de Leytron furent trop faibles, il les emporta vers la minuit et pendant 3 jours consécutifs toute l'eau tomba dans la campagne des beaux Champ de Croix à Leytron qui furent coupés par le milieu et la plus grande partie emporté en y laissant des sillons et des creux considérables et par là difficiles à rétablir. L'atterrissement à Chamoson était si grand que l'on perdit l'entretien d'une centaine de vaches rien qu'en prés, les champs qui ont ne sont pas considérables, et l'eau s'étendit jusqu'au village de St Pierre, les prés étaient atterrés d'une manière cependant que la meilleure partie est déjà rétablie en éloignant les pierres, en aplanissant le limon qui est très bon pour le gazon, il n'y a que les crevasses et les prés trop chargés de pierres qui n'ont pu être rétabli.

1780

L'ex Grand Major Augustini déclare que les chamosards ont acquit la concession de deux foires annuelles à St Pierre de Clages, l'une pour le 3ème mardi d'avril et l'autre pour le 4ème jour de septembre. Cette concession a été accordée par le prince évêque Fs Melchior Zen-Ruffinen.

1781 23 sept.

Consécration de l'église par Fs Melchior Zen-Ruffinen.

 

Office du Tourisme de Chamoson - Rue de l'Eglise 40 - 1955 St-Pierre-de-Clages Tél - 027 306 50 06 -
© powered by /boomerang